Sécurité

Installations et équipements des Parcours Accrobranche

Tous les parcours du parc sont équipés d’un système de ligne de vie continue, permettant à chacun de ne jamais pouvoir se décrocher sur les parcours. Ce système 100% sécurisé fonctionne grâce à un crochet dans lequel on fait passer le câble en début de parcours et que l’on retire une fois de retour au sol. Ce système de ligne de vie a été conçu par Coudou Pro, entreprise française.

Chaque pratiquant est équipé d’Equipements de Protection Individuelle (EPI) adaptés à sa taille et répondant aux normes en vigueur. Ces EPI comprennent : 1 baudrier, 1 poulie et 2 longes composées d’1 crochet et d’1 mousqueton. Le port de gants n’est pas obligatoire mais conseillé sur les grands parcours.


Le personnel

Les opérateurs du parc qui s’occupent de la surveillance et de la sécurité de la pratique des Parcours Accrobranche sont tous diplômés d’un Certificat de Qualification Professionnel d’Opérateur de Parcours Acrobatique en Hauteur (CQP OPAH), et sont formés aux techniques de premiers secours.


Contrôles

Les parcours et les EPI sont contrôlés de façon quotidienne par les opérateurs du parc.

Les arbres utilisés pour les parcours sont contrôlés tous les ans par l’Office National des Forêts. Une expertise phytosanitaire est réalisée permettant de s’assurer que les arbres sont en bonne santé.

Les parcours en hauteur sont eux aussi contrôlés tous les ans par un organisme d’inspection spécialisé dans les parcours accrobranche. Ce contrôle permet de s’assurer du respect des normes en vigueur (NF EN 15567 – 1 et – 2 pour les parcours et NF S72-701 pour les EPI).


Environnement

Afin de protéger l’environnement qui constitue un véritable réservoir de biodiversité et qui nous sert de support pour nos activités de loisirs, nous nous engageons à prendre plusieurs précautions :

  • Utiliser des plateformes compressant l’arbre le moins possible
  • Protéger les arbres du serrage des câbles à l’aide de cales en bois
  • Mettre en place une signalétique afin d’indiquer précisément les zones protégées et sensibles qui ne sont pas accessibles au public
  • Mettre en place des cheminements et les renforcer avec des copeaux afin de protéger l’enracinement des arbres
  • Tenir le site propre et sensibiliser ses pratiquants à la protection de l’environnement
  • Mettre en place une zone fumeur afin d’éviter la présence de mégots dans la forêt et d’éviter le risque d’incendie
  • Mettre en place des actions en faveur du développement durable